Les sacoglosses


Thuridille de Hope

Thuridilla hopei

C'est une petite limace, environ 2 à 3 cm que l'on rencontre très fréquemment dans l'Hérault. Attention à ne pas les confondre avec les autres limaces "bleus" du genre Felimare !

Herbivore, elle est capable de sécréter des substances répulsives pour éloigner ses prédateurs.



Elysie verte (Thau)

Elysia viridis

La particularité de cette limace, d'environ 5 cm, est qu'elle se nourrie d'algues et stocke les cellules végétales (chloroplastes) pour se nourrir des sucres qui sont produits pendant plusieurs semaines grâce à la photosynthèse !

 

La vidéo montre bien le manteau en forme d'ailes (parapodies) parsemé de petits points blancs ainsi que les tâches oculaires à la base de ses rhinophores ("antennes").



Elysie de gordana

Elysia margaritae

Très semblable à l'Elysie verte, elle est cependant plus petite et a comme des petites boutons blancs sur le bord de ses parapodes. Sont observation est relativement rare du fait de sa petite taille (< 1 cm) et son mimétisme avec son environnement.



Elysie timide

Elysia timida

 

Un classique en Méditerranée avec cette petite limace blanche ponctuée de petits points rouges. Observée généralement près de la surface dans les algues.



Elysie "mystère" 

Elysia sp. inc.

 

Les spécimens observés en mer ne font que quelques millimètres. Des doutes sur le fait que ce sont de très jeunes Elysie verte ou bien il s'agirait tout simplement d'une autre espèce pas encore décrite ?

 



Placida à pointes blanches

Placida dendritica

Incroyable surprise en 2021 avec 2 spécimens observés à Thau sur une branche de Codium au milieu de nulle part et 2 autres à Argelès sur un Codium boule !

 

Comme pour les élysies, elle a la particularité de stocker les cellules végétales (chloroplastes) quelle ingère pour se nourrir des sucres qui sont produits pendant plusieurs semaines grâce à la photosynthèse !



Ercolania verte (Thau & Berre)

Ercolania viridis

Très belle rencontre en 2021 avec plusieurs spécimens observés à Thau dans 1 m d'eau ! C'est une espèce qui semble plutôt active la nuit et qui est plus difficilement repérable de jour car bien cachée dans les algues.

 

A Berre, j'ai pu trouvé deux individus qui ressemblent à cette espèce mais sans les lignes vertes sur le manteau et le dessus des yeux, et avec des cérates très pâles. De la à dire qu'il s'agit d'une autre espèce...

 

Comme pour les élysies, elle a la particularité de stocker les cellules végétales (chloroplastes) quelle ingère pour se nourrir des sucres qui sont produits pendant plusieurs semaines grâce à la photosynthèse !



Boséllie mimétique

Bosellia mimetica 

 

Une minuscule limace de quelques millimètres très difficile à repérer car elle se confond parfaitement avec l'algue Monnaie de Poseidon (Halimeda tuna) dont elle se nourrit !


Suivez-moi maintenant ! / Follow me now!

Toutes les vidéos et les images de ce site sont la propriété exclusive de Pascal Girard.

Toute utilisation ou reproduction est formellement interdite sans accord préalable.

 

All videos and images on this site are the exclusive property of Pascal Girard.

Any use or reproduction is strictly prohibited without prior agreement.

 

SIRET 511 248 189 00033