Les nudibranches doridiens


Doris tricolore

Felimare tricolor

Cette limace fait partie d'un ensemble de "limaces bleues" que l'on observe très fréquemment dans le coin, et qui regroupe plusieurs espèces que l'on peut facilement confondre si on n'y prête pas attention.

 

La ligne médiane sur son dos peut être jaune ou bleue et se termine entre les rhinophores. Ces derniers ont une pointe blanche à leur extrémité.



Doris de Fontandrau

Felimare fontandraui

Cette limace fait partie d'un ensemble de "limaces bleues" que l'on observe très fréquemment dans le coin, et qui regroupe plusieurs espèces que l'on peut facilement confondre si on n'y prête pas attention.

 

La particularité de la Doris de Fontandrau est sa ligne blanche sur le dos qui très généralement se termine en forme de T au niveau de la tête. Son manteau est bordé d'un liseré jaune et ses rhinophores sont bleus.



Doris de villefranche

Felimare villafranca

Son corps est long, allongé, d'un aspect lisse, avec une couleur générale bleue et parcouru de nombreuses lignes jaunes. Son manteau est bordé d'un liseré jaune, ses feuillets branchiaux ont une ligne longitudinale jaune et ses rhinophores sont annelés avec une ligne blanche.

 

C'est une très jolie limace que l'on rencontre très souvent en plongée. Ses couleurs vives attirent facilement l'oeil du plongeur.

 

Parfois, on en rencontre plusieurs collés les uns aux autres. Elles sont en train de se reproduire. D'ailleurs, elles sont hermaphrodites (comme toutes les limaces), c'est à dire à la fois mâle et femelle mais ont nécessairement besoin d'un partenaire pour se reproduire.



Doris céleste

Felimare orsinii

 

Tout petit doridien bleu de 2 cm maximum. Il présente une très fine ligne blanche sur son manteau. Je n'en ai vu que vers Banyuls et vers Marseille, pas dans l'Hérault.  



Doris géante

Felimare picta

C'est le plus grand doridien de Méditerranée qui peut dépasser les 20 cm ! Assez rare dans l'Hérault, on le trouvera plus fréquemment vers Banyuls ou vers Marseille.



Doris de Krohn

Felimida krohni

C'est une petite limace (env. 3 cm) que l'on rencontre régulièrement, surtout au printemps.

 

Risque de confusion avec la Doris rose et la Doris de Brito si on ne prête pas attention aux lignes jaunes qui sont sur son manteau.



Doris de Brito

Felimida binza

 

C'est une petite limace (env. 3 cm) très semblable à la doris de Krohn (voir ci-dessus). 



Doris tachetée mauve

Felimida luteorosea

C'est une très belle limace pouvant atteindre 5 cm. Elle n'est pas souvent observée mais quand elle est présente, difficile de passer à côté. Sa couleur rose et ses taches jaunes attirent facilement l'oeil du plongeur !  



Doris rose

Felimida purpurea

Jolie limace d'environ 3 cm, souvent peu mobile, rencontrée dans la partie plongeable de la réserve de Porquières et sur d'autres sites dont de nuit.

 

Attention à la confusion possible avec la doris de Krohn si on ne regarde pas de plus près son manteau qui ne contient pas de lignes jaunes.



Doris dalmatienne

Peltodoris atromaculata

 

C'est le tout premier nudibranche que j'ai pu observer et c'était en Corse. Rare dans l'Hérault (je ne l'ai vu que quelques fois), il est beaucoup fréquent vers Marseille et vers Banyuls.



Jorunna blanche (Thau)

Jorunna tomentosa

 

Des allures de doris dalmatienne avec presque aucune tache sur son manteau, la confusion n'est pas possible. Je ne l'ai rencontrée uniquement à Thau pour le moment à la fin de l'hivers et début du printemps.



Doris aréolée

Doriopsilla areolata

Je n'avais observé qu'une fois cette limace ces dernières années et voilà qu'on en a vu par centaines en 2018 ! Depuis, on la rencontre très régulièrement, surtout au printemps.

 

Son manteau, de couleur jaune et blanc à l'aspect farineux, à une couleur inhabituelle en comparaison des individus observés ailleurs que dans le coin. Cela est très probablement lié à son alimentation qui doit être différente ou bien il s'agit d'une autre espèce !!!

 

Du fait de son abondance, j'ai pu filmer des couples, des juveniles et même une ponte !



Doris blanc à couronne d'or

Diaphorodoris alba

C'est une très belle petite limace, entre 4 et 12 mm, d'un blanc presque translucide avec un liseré jaune tout autour de son manteau.

 

L'individu montré dans la vidéo se trouvait sur un rocher partagé avec une Doris de Krohn, une Tritonia striée et une Doris tricolore !



Doris à papilles rouges

Diaphorodoris papillata

C'est une toute petite limace (env. 1 cm) très agréable à observer avec ses petites papilles rouges sur son dos. Ses rhinophores semblent surdimensionnés par rapport au reste de son corps.

 

Alors qu'elle est bien souvent observée immobile dans des algues rouges, la vidéo la montre justement en train de se déplacer.



Doris diaphane

Diaphorodoris luteocincta

C'est une toute petite limace (env. 1 cm). Attention à ne pas la confondre avec la doris à papilles rouges ! Ici ce sont des taches sur son manteau et non des papilles.



Doris argo

Platydoris argo

C'est une limace imposante que l'on rencontrera plus facilement vers Cerbère et Banyuls bien que les photos ont été prises à Cros-de-Cagnes !



Doris marbrée (Thau)

Dendrodoris limbata

C'est une limace imposante très abondante dans le bassin de Thau et plus rarement en mer.

 

Elle est aussi rencontrée en Bretagne ! Le transport des coquillages y est sans doute pour quelque chose...



Doris noir de fumée (Thau)

Dendrodoris fumata

L'identification est incertaine car ce ne serait pas une espèce Méditerranéenne. Elle est aussi observée en Indonésie et au Mozambique. A voir aussi avec les autres spécimens ci-dessous.



Doris mystère (Thau)

Dendrodoris sp.

L'identification est également incertaine. Il ne peut s'agir de la doris marbrée car elle n'a pas de liseré jaune autour de son manteau et elle est de couleur rouge-orange, parfois verte. De plus le bord de son manteau a un aspect différent et présente des stries radiales...

 

Il pourrait s'agir d'une espèce (ou plusieurs) à décrire !



Doris grande fleur

Dendrodoris grandiflora

C'est en 2018 que je l'ai observé pour la première fois dans le golfe et ce fut une belle surprise car elle y était très rarement observée. Depuis, plusieurs observations ont été rapportées et c'est une bonne nouvelle pour les plongeurs !



Trapanie tachetée

Trapania maculata

C'est une tout petite limace de 2 cm maximum que j'ai rencontré sur le site "à surprises" des Moures vers Villeneuve-lès-Maguelone mais aussi du côté de Argelès.

 

Cette limace a des appendices qui ne sont pas observés chez les autres espèces du coin. Cela fait d'elle une limace originale en plus d'être rare.



Trapanie à lignes blanches

Trapania lineata

C'est une tout petite limace de 2 cm maximum que j'ai rencontrée sur le fameux site du Coulombray à Palavas. Rare dans l'Hérault, elle est beaucoup plus fréquente vers Marseille.



Crimora à papilles

Crimora papillata

Une très belle espèce rencontrée dans la région de Marseille.



Polycère à quatre lignes (Thau)

Polycera quadrilineata

Ce doridien, ressemblant à un petit bonbon d'environ 4 cm et friand de byozoaires, se démarque facilement du fond sur lequel il évolue.

 

Sur la vidéo, on distingue bien le voile buccal avec ses 4 tentacules jaunes, ainsi que les différentes marques et extrémités jaunes caractéristiques de cette espèce.



Polycère de Hedgpeth (Thau)

Polycera hedgpheti

Une espèce que l'on peut rencontrer un peu partout dans le Monde (Californie, Australie, ...) et à Thau ! 



Doris verruqueuse (Thau)

Doris verrucosa

Malgré son nom, c'est une doris très charmante et bien discrète. Généralement jaune, elle peut aussi tendre vers le gris et le blanc.



Doris ocellée (Thau)

Doris ocelligera

Le risque de confusion avec la doris verruqueuse est très grand en plongée mais sur les différences sont bien visibles sur les photos. Les tubercules sont plus petits et ponctués, et le panache branchial est sombre.



Okénia tachetée (Thau)

Okenia longiductis

C'est une belle surprise découverte en septembre 2020 sur les bryozoaires spaghettis ! Il y en avait énormément mais leur taille (<1 cm) les rends difficilement repérables si l'on ne fait pas attention.

 



Polycerelle d'Emerton (Thau)

Polycerella emertoni

Une surprise de très petite accompagnait mes photos d'Okénia tachetées. Elles sont de l'ordre du millimètre ! Pendant un temps je ne les voyais qu'après coup sur mes photos mais j'ai finalement réussi à les retrouver directement. Malgré cela, c'est encore très difficile à photographier avec le matériel dont je dispose mais j'ai réussi à faire une vidéo !



Okénia aspergée

Okenia aspersa

Rencontre exceptionnelle et inattendue sur le sable à L'Espiguette.  Je ne l'ai vue qu'une seule fois !



Okénia élégante

Okenia elegans

Encore une rencontre exceptionnelle, d'abord un spécimen rouge repérée en premier par un stagiaire bio (Bastien) à Thau, je l'ai à nouveau observée, cette fois en mer dans sa robe blanche plus classique.



Limacia d'Ines

Limacia clavigera devient Limacia inesae 

Une toute petite limace que l'on rencontrera plus facilement vers Marseille.



Phyllidie jaune

Phyllidia flava

Une belle limace jaune avec des tubercules blancs sur son manteau. Plutôt vers Marseille et Banyuls.


Suivez-moi maintenant ! / Follow me now!

Toutes les vidéos et les images de ce site sont la propriété exclusive de Pascal Girard.

Toute utilisation ou reproduction est formellement interdite sans accord préalable.

 

All videos and images on this site are the exclusive property of Pascal Girard.

Any use or reproduction is strictly prohibited without prior agreement.

 

SIRET 511 248 189 00033