Les céphalopodes

 

Vidéos en préparation : bébés seiches, sépioles, ...


Seiche commune

Sepia officinalis

Céphalopode, dibranchial de la famille des sepiidés. Généralement entre 15 et 30 cm

 

Cet animal est un vrai régal pour le plongeur (pas dans l'assiette !). Souvent peu craintives, les seiches se laisse souvent approcher mais pas trop prés !

 

Prenez le temps d'observer son mimétisme et ses variations de couleurs (homochromie), son oeil en "W" bien différent de celui du poulpe, sa nageoire ondulante entourant son corps, ses tentacules parfois relevés en mode défense, et son intelligence comportementale !

 

Et comme montré dans les vidéos ci-dessous, dès son plus jeune âge la seiche est une redoutable chasseuse !



Poulpe commun

Octopus vulgaris

Céphalopode de la famille des Octopodidés, c'est un animal fascinant à observer de part son mimétisme et intelligence comportementale ! Sa peau peut prendre des formes et des couleurs variées comme cela est montré dans les vidéos.

 

Regardez bien son oeil avec sa pupille horizontale en comparaison avec celui de la seiche qui a une pupille en "W".

 

Il est très fréquent d'en observer lors des plongées dans la région. Le plus souvent dans des trous avec plein de coquillages vides autour qui trahissent sa présence. Et parfois on les rencontre dehors, surtout la nuit, sans doute à la recherche de nourriture.

 

Si on s'en approche doucement, il arrive parfois d'attiser leur curiosité et qu'ils posent leurs tentacules sur la main ou la caméra.

 

 



Poulpe rouge à longs bras

Callistoctopus macropus 

Céphalopode de la famille des Octopodidés.

 

C'est une rencontre exceptionnelle et rare sur nos côtes. D'autant que cette espèce nocturne ne peut se rencontrer qu'en véritable plongée de nuit, c'est à dire bien après le crépuscule.

 

Ses bras sont bien plus longs et effilés que le poulpe commun mais il s'agit d'une espèce très similaire sur le plan de la morphologie et du cycle de vie.



Calmar / Calamar / Encornet

Loligo spp.

Céphalopode, dibranchial de la famille des Loliginidés, il est rarement observé de jour (une seule observation personnelle de 2 spécimens). Le calmar se rencontre plus facilement de nuit, attriré par la lumière des lampes des plongeurs.

 

Avec un corps bien fuselé et ses nageoires latérales triangulaires , il peut se déplacer rapidement ce qui rend difficile la prise d'image. 

 

Ses yeux sont bien développés et gros par rapport à son corps. Observez les différences avec la pupille de la seiche (forme de W) ou du poulpe (bande longitudinale).

 

Comme pour les seiches et les poulpes, le calmar peut rapidement changer de couleur de façon étonnante.




Sépiole de rondelet

Sepiola rondeletii

Céphalopode de la famille des Sépiolidés.

 

C'est une rencontre exceptionnelle. Cette espèce nocturne mesure à peine quelques cm (env. 5 cm) et se rencontre de nuit sur le sable.

 

A ne pas confondre avec un bébé poulpe, la sépiole à 10 tentacules alors que le poulpe en a 8.



Suivez-moi maintenant ! / Follow me now!

Toutes les vidéos et les images de ce site sont la propriété exclusive de Pascal Girard.

Toute utilisation ou reproduction est formellement interdite sans accord préalable.

 

All videos and images on this site are the exclusive property of Pascal Girard.

Any use or reproduction is strictly prohibited without prior agreement.

 

SIRET 511 248 189 00033