L'incroyable bassin de Thau

Connu et reconnu pour sa conchyculture (huitres, moules,...), le bassin de Thau est la plus grande lagune du Languedoc-Roussillon avec près de 7500 hectares. La profondeur moyenne est d'environ 4,5m avec un maximum de 30m (la Vise).

 

C'est un site d'une exceptionnelle biodiversité au 1er rang en Méditerranée !

 

L'hippocampe, un des animaux emblématiques de Thau ! Sa population y est importante et des plongeurs viennent parfois de très loin pour venir les observer !

 

Les amoureux de bio, et en particulier des limaces, seront plus que comblés avec des espèces magnifiques et étonnantes comme la Godiva quadicolore, la Facelline de boston ou encore la Polycère à quatre lignes et bien d'autres !

 

A découvrir dès maintenant en vidéo !  

Prochaines vidéos : Facelline de boston, seiches, Doris marbrée, Flabellines, Gobies...


New !

Hippocampe moucheté

Hippocampus guttulatus

Un animal incroyable, à la fois fascinant et attendrissant. Il n'est pas toujours facile de les trouver car ils se confondent très bien avec leur environnement, mais avec un peu d'expérience l'oeil du plongeur arrive mieux à les repérer. Et saviez-vous que c'est le mâle qui porte les oeufs fécondés et "accouche" des petits hippocampes ?

 

Cette vidéo devrait vous donner l'envie de (re)voir ces animaux fantastiques !



Godiva quadricolore

Godiva quadricolor

Nudibranche éolidien du genre Godiva.

 

C'est une très belle limace colorée et de taille significative (5 à 7 cm). La 1ère vidéo montre bien le détail de ses cérates multicolores ainsi que sa tête, mais surtout la façon dont elle choisie et consomme son repas ! La 2ème vidéo montre l'aspect général de l'animal.

 

Cette limace de mer est considérée comme une espèce introduite en Méditerranée et fait partie de celles pour lesquelles l'arrivée sur nos côtes métropolitaines a été signalée par des amateurs avant de l'être par des scientifiques !

 

A noter qu'on ne retrouve pas cette limace en mer sur nos côtes. En revanche, on retrouve une espèce très proche, la Godiva orange (à voir en vidéo dans la rubrique Mollusques) !



Seiche commune

Sepia officinalis

Céphalopode, dibranchial de la famille des sepiidés. Généralement entre 15 et 30 cm

Cet animal est un vrai régal pour le plongeur (pas dans l'assiette !). Souvent peu craintives, les seiches se laisse souvent approcher mais pas trop prés ! Prenez le temps d'observer son mimétisme et ses variations de couleurs (homochromie), son oeil en "W" bien différent de celui du poulpe, sa nageoire ondulante entourant son corps, ses tentacules parfois relevés en mode défense, et son intelligence comportementale !

 

La vidéo montre des juvéniles peu farouches observés sous le ponton.



Grand syngnathe & syngnathe nageur

Syngnathus acus & Syngnathus taenionotus

Ostéichthyens de la famille des syngnathidés, les syngnathes sont de la même famille que les hippocampes. On parle parfois "d'hippocampe déroulé" mais ce n'est pas exactement cela.

 

L'allure est serpentiforme et c'est un animal très mimétique, c'est à dire qu'il se confond très bien avec son environnement. Ce n'est donc pas un animal facile à repérer mais encore une fois, il faut bien ouvrir l'oeil !

 

Les vidéos montrent 2 espèces : le grand syngnathe (jusqu'à 50 cm)  qui est très immobile bien caché sur le fond, et le syngnathe nageur (20-25 cm) qui lui nage en permanence !



Hervia

Cratena peregrina

Nudibranche éolidien du genre Cratena.

 

Très belle limace mesurant généralement 3cm. Sur la vidéo, on peut voir la limace chercher et consommer sa nourriture de façon effrenée et vorace !

 

Il est assez fréquent d'en observer, parfois en couple, et plutôt entre 1 et 3 m sur les piliers du ponton ou les paroies des épaves de bateaux.



Grande balane grise

Perforatus perforatus

Et bien oui, ces petits "coquillages" accrochés aux rochers ou encore sur les moules ne sont pas des mollusques mais bien des crustacés ! Regardez comment ils déploient leurs cirres, sorte de petit éventail, pour capturer leur nourriture ! 



Piade

Paguriste eremita

Crustacé de la classe des malacostracés.

 

C'est un Bernard l'ermite plus petit que le Grand pagure et le Gonfaron (voir la rubrique sur le Golfe d'Aigues-Mortes) et qui se caractérise bien avec des yeux bien bleus. 

 

Bientôt plus d'information car je travaille actuellement sur sa fiche DORIS.



Polycère à quatre lignes

Polycera quadrilineata

Nudibranche doridien du genre Polycera.

 

Ce doridien, ressemblant à un petit bonbon d'environ 4 cm et friand de byozoaires, se démarque facilement du fond sur lequel il évolue.

 

Sur la vidéo, on distingue bien le voile buccal avec ses 4 tentacules jaunes, ainsi que les différentes marques et extrémités jaunes caractéristiques de cette espèce.



Elysie verte

Elysia veridis

Opisthobranche sacoglosse du genre Elysia.

 

La particularité de cette limace, d'environ 5 cm, est qu'elle se nourrie d'algues et stocke les cellules végétales (chloroplastes) pour se nourrir des sucres qui sont produits pendant plusieurs semaines grâce à la photosynthèse !

 

La vidéo montre bien le manteau en forme d'ailes (parapodies) parsemé de petits points blancs ainsi que les tâches oculaires à la base de ses rhinophores ("antennes").



Blennie-paon

Salaria pavo

Il est très agréable d'observer les blennies en général car elles prennent souvent la pose et montrent souvent des comportement intéressant à observer.

Chez la blennie-paon, la différence entre le mâle et la femme est importante, on parle alors de dimorphisme sexuel. Le mâle à une belle crête sur la tête et une ocelle le plus souvent cerclée de bleu derrière l'oeil. Alors que la femelle a également une ocelle mais à des couleurs beaucoup moins vives. 

La vidéo montre un mâle protégeant son nid avec à la fin la présence d'une femelle à ses côtés.



Lièvre de mer

Aplysia depilans

Opisthobranche anaspides du genre Aplysia.

 

Cette limace imposante et herbivore peut atteindre la taille de 30cm! Difficile de ne pas la remarquer en plongée. Son nom lièvre de mer vient de la forme de ses rhinophores ("antennes") qui rappellent les oreilles d'un lièvre.

 

A noter que cette espèce peut également être rencontrée en mer dans le golfe d'Aigues-Mortes.



Suivez-moi maintenant ! / Follow me now!

Toutes les vidéos et les images de ce site sont la propriété exclusive de Pascal Girard.

Toute utilisation ou reproduction est formellement interdite sans accord préalable.

 

All videos and images on this site are the exclusive property of Pascal Girard.

Any use or reproduction is strictly prohibited without prior agreement.